Island thérapy

Comme un certain nombre d’humains, tu as sûrement passé une année de merde ! Ton environnement s’est rétréci, entravant tes mouvements, pressurant ton corps et ton esprit et provoquant certainement des lésions traumatiques. Tu risques le repli sur soi, l’insomnie chronique, ou pire, le refus de t’alimenter bientôt !

Il te faut de toute urgence des soins intensifs.

Allez, viens, j’ai trouvé un endroit où on peut invoquer les créatures ancestrales des océans, les esprits de la forêt, redevenir nomades, en errance, assoiffés d’horizons, on va chercher la consolation immuable de l’arbre, la vibration de la pierre comme mantra, on va se mettre sous perfusion de ruisseaux, chercher l’ivresse de la cascade, l’envol vertigineux de la falaise…

Viens, on va planter nos 20 doigts dans cette bonne vieille terre pour qu’on se connecte au réseau. Pas la 5G, c’est périmé d’avance mais l’écorce, le substrat, cette enveloppe terrestre nutritive qui nous relie tous. Une fois les mains dans la terre, on ressent l’essentiel et ça fait du bien, non ?

Bien sûr il nous a fallu re-traverser un bout d’océan pour trouver ces terres propices mais l’Atlantique a été clément, il nous a laissé passer sans encombres.

Parfois tonique…
Un rien humide de temps en temps…
Parfois assoupi… « mais borxxl de merxx, quand c’est qu’il revient le vent ??! »
Mais rien qui puisse empêcher la bonne humeur à bord.

Après 18 jours de mer quelques vaisseaux de lave ont barré l’horizon alors on s’est blotti sous leurs falaises un peu voilées, comme protégés de l’agitation du monde par un écran de fumée. Alors, viens voir par ici, ça nettoie très bien les neurones un peu fatigués. Non, je te dis pas ou c’est, ça briserai la magie de la rencontre.

Toujours cette quête de la cabane idéale…
L’Europe a ses petits lieux secrets. Pas besoin d’aller très loin pour se perdre…
Comme quoi on peut connecter un ado à autre chose qu’un smartphone !
Pfff, pas solide cette faucille…
Flower power !

On a laissé une petite trace pour que tu puisses nous retrouver avant notre prochaine escale : la France. Tu connais cet endroit ? Tu crois qu’on doit y faire escale ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s