« Eblouie par la nuit »

Tu peux, pour entrer en osmose avec cet article, écouter la chanson de Zaz éponyme ou, s’il te reste un joker, tu passes discrètement ton tour et tu lis la suite.

C’est juste une petite intro pour te dire que notre sillage nocturne entre Cedeira et Muros s’est étiré sous les feux puissants de Séléné ce qui s’est avéré fort utile comme la suite de l’article te l’apprendra.

Lever de lune sur La Coruna
Bal musette !

Si tu regardes l’horizon, il est constellé de petites lumières qui ne sont pas la côte mais 10 puis 20, 30 bateaux de pêche qui adorent s’éclairer en rouge, vert, blanc, bleu fluo, gyrophare orange, projecteurs digne d’un concert au Parc des Princes, véritable carnaval de Rio dédié au dieu Bacalao.

Tout ça serait plutôt distrayant si nos nouveaux amis espagnols n’avaient pas décidé de se retrouver tous exactement sur notre waypoint d’arrivée et de piloter leur navire comme s’ils étaient coursés par un gang de requins affamés ! (si tu t’ennuies, essaie de démêler leurs traces !)

l’Océan, lieu d’isolement et de recueillement…
On est au milieu. Quel accueil chaleureux, ces pêcheurs espagnols !!
4h00 du matin. Pêcheurs espagnols 1 – Joan 0

Après deux heures à dandiner de la poupe pour feinter les attaques surprises et déjouer les arabesques de tous ces navires en bois aux lignes surannées (Ou le capitaine Haddock ne surprendrait personne en jaillissant de la passerelle en grognant comme un cochon sur ce c…. de voilier français qui pourrait bien passer ailleurs, bordel !), n’en veux pas à notre navigateur d’avoir eu la veille un peu distraite ! Il a tenu ensuite à prolonger son quart jusqu’au mouillage, à 6h00 du matin.

Il était tard (ou tôt), on a dormi et on s’est réveillé là, à Muros, comme promis et demain, on visite.

mouillage à Muros

4 commentaires

  1. gwenolapierret · septembre 4, 2020

    Oh putain, mazette, la vache…la vie n’est pas une longue mer tranquille pour vous….arrivés à bon port….ouf. !! bises les amis.Gwen

    J'aime

  2. khaimamacaille · septembre 5, 2020

    ça fait plaisir de vous voir et de vous entendre…. même si Joan a encore un peu de vomi au coin des lèvres…!
    Votre mouillage a l’air vraiment cool… Profitez !

    J'aime

  3. khaimamacaille · septembre 5, 2020

    …. Et comme le dit si bien Le Sâr Rabindranath Duval (Pierre Dac) :
    « Il est préférable d’être ailleurs lorsqu’autre part n’est plus ici »

    J'aime

  4. khaimamacaille · septembre 6, 2020

    Que le grand cric me croque !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s